L’environnement de sommeil pour les siestes est source de questionnement. Faire dormir son bébé à la lumière ou dans l’obscurité, telle est la question à laquelle je vais répondre aujourd’hui.

L’évolution de la structure du sommeil

Les premières semaines de vie, ton bébé ne fait aucune distinction entre le jour et la nuit, il vit sur un rythme “ultradien” et non pas “circadien”, sur 24h comme les adultes. Les siestes en journée peuvent se faire à la lumière, dans des pièces bruyantes, cela ne gênera pas ton enfant. Il est même important que l’enfant soit exposé à la lumière du jour tout au long de la journée jusqu’à l’acquisition de la distinction jour/nuit, vers 2 mois environ. Cette distinction est une acquisition physiologique qui peut être favorisée, mais pas avancée, la nuance est importante.

En effet, vers 8/10 semaines, cette distinction est acquise, et le faire dormir avec la lumière du jour lui envoie un message plutôt contradictoire. S’endormir et se rendormir réclame le moins de stimuli possible autant sur le plan visuel que auditif, il convient donc de diminuer toute source de stimuli durant les périodes de sommeil.

Noirceur et hormones

D’un point de vue physiologique, nous savons maintenant qu’il y a un système à l’intérieur du cerveau qui utilise la lumière et la noirceur pour contrôler le niveau de certaines hormones. C’est le cas de la mélatonine, couramment désignée comme étant l’hormone du sommeil. La mélatonine, fabriquée par la glande pinéale (aussi appelée épiphyse), est presque indétectable dans le sang lorsque la lumière du jour est présente. Elle commence à être sécrétée à mesure que la lumière diminue. C’est grâce à la mélatonine que l’on éprouve le besoin d’aller dormir afin que le corps puisse se régénérer. Plus le taux de mélatonine est élevé, plus nous nous sentons somnolents et en perte d’énergie. D’ailleurs, et c’est bon de le garder en tête, un pic de mélatonine intervient entre 18h et 22h, c’est pourquoi on recommande de coucher un enfant dans cet intervalle.

Son importance comme donneur de temps

Pour aider ton enfant à trouver un bon rythme de sommeil et d’éveil, il est important d’utiliser ce qu’on appelle des “donneurs de temps”. C’est ce qui va permettre à ton enfant de suivre son rythme physiologique, cette fameuse horloge biologique. Les donneurs de temps sont des repères, pour mieux comprendre où l’on en est de notre journée. Les interactions sociales, les repas, une heure de lever et de coucher régulières sont des donneurs de temps au même titre que l’alternance de lumière et d’obscurité.

Il est donc essentiel que les activités et les repas soient dans des lieux très éclairés afin que ton bébé demeure éveillé et énergique. Dès que les yeux captent moins de lumière, le niveau de mélatonine augmente. Voilà pourquoi, il est donc important vers 3 mois, de modifier l’environnement de sommeil de ton bébé. On lui propose désormais les siestes de préférence toujours au même endroit, dans un lit, au calme et dans l’obscurité afin de favoriser le sommeil.

#sommeil #sieste #bébé consultanteparentalite #parentalite #consultantesommeil #consultantesommeilbebe