Angoisse de séparation, kézako ?!

L’angoisse de séparation est une étape normale du développement des enfants qui survient vers 8 mois, mais plus globalement entre 6 et 12 mois. À cet âge, un bébé commence à comprendre qu’il est une personne à part entière et non un prolongement de ses parents. Il se rend donc compte que ses parents et lui sont des personnes distinctes. Il fait aussi de plus en plus la différence entre les personnes de son entourage (parents, frère, sœur, grands-parents) et celles qu’il ne connaît pas. C’est pourquoi votre bébé souriait auparavant à tous les étrangers et, qu’à présent, il a l’air sérieux et intimidé en présence d’inconnus.

En plus d’avoir peur des nouveaux visages, votre bébé a aussi, et surtout, peur d’être abandonné. Quand il ne vous voit pas, il pense que vous êtes parti pour toujours. En effet, il ne comprend pas que lorsqu’il ne voit plus une personne ou un objet, cette personne ou cet objet existe toujours. C’est pourquoi l’on dit qu’il n’a pas encore acquis la « permanence de l’objet ».

Lorsqu’il croit que vous avez « disparu pour toujours », la peur et les pleurs de votre enfant augmentent, car vous êtes la personne qui le nourrit, qui prend soin de lui et qui le réconforte. En général, l’angoisse de séparation s’estompe vers 10 ou 12 mois, et peut réapparaître un temps aux alentours des 18 mois.

Comment se manifeste l’angoisse de séparation?

Voici comment votre bébé peut réagir durant cette période :

  • Se mettre à pleurer lorsqu’il ne vous voit plus, quand vous le laissez seul dans une pièce ou en présence d’une personne qu’il ne connaît pas ou peu ;
  • Ne plus sourire au premier venu et ne plus vouloir se faire prendre par n’importe qui ;
  • S’agiter ou pleurer quand vous l’amenez dans de nouveaux endroits ;
  • Ne plus aimer prendre son bain, car il perçoit désormais l’eau comme un milieu « étranger ».

Comment calmer l’angoisse de séparation chez le bébé ?

Pour diminuer l’angoisse de séparation chez votre bébé ou votre petit enfant :

  • Évitez tous les changements dans sa routine (ne pas le changer de chambre ou de nounou durant cette période par exemple) ;
  • Habituez-le progressivement aux périodes de séparation en les allongeant petit à petit ;
  • Évitez de partir quand il a le dos tourné ou quand il dort pour qu’il n’ait pas l’impression que vous l’abandonnez ;
  • Même s’il pleure, rassurez-le, expliquez-lui ce que vous allez faire et que vous allez revenir. Vous pouvez lui dire que vous allez le revoir à tel moment (ex : après sa sieste). Expliquez-lui ce que vous allez faire à votre retour ;
  • Ne minimisez pas ses inquiétudes ;
  • Instaurez une période de transition avant de vous séparer. Par exemple, si vous le confiez à vos parents ou à une nounou, restez encore avec lui avant de le laisser seul avec eux ;
  • Ne vous montrez pas inquiet si vous le confiez à quelqu’un car cela risque de renforcer son inquiétude ;
  • Habituez-le à voir du monde dès petit. Les enfants étant plus habitués à voir d’autres personnes vivent plus facilement la période d’angoisse de séparation ;
  • Donnez-lui un doudou ou une peluche qui pourra le rassurer lorsque vous ne serez pas là ;
  • Ne prolongez pas le moment du départ. Rassurez-le, restez positif mais ne vous éternisez pas. Bientôt, il s’habituera à votre absence et saura que vous allez revenir.

#sommeil #angoisse #angoissedeseparation #bébé consultanteparentalite #parentalite #consultantesommeil #consultantesommeilbebe